Bonjour Cher visiteur

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

         « N’attends pas d’être prêt pour   entreprendre »

 

Pour mes visiteurs assidus, il m’a paru utile de signaler les nouveautés les plus récentes incluses dans mon site. ainsi ils n’ont pas à tout revisiter pour les découvrir.

 

 

 

Le cajun

Le cajun est un instrument de musique à percussions. Le fabriquer soi-même est un vrai bonheur ! et pour une somme modique.

je termine en ce moment la rédaction d’un petit dossier de fabrication pour vous.

Je prépare un petit dossier qui vous permettra de fabriquer vous même ce cajun

Je prépare un petit dossier qui vous permettra de fabriquer vous même ce cajun

 

Dum dum s tac s tac s dum dum s tac. Mounir déroulait un thème rythmique.

Il fit rouler le rythme deux fois rapidement sur la peau de la darbouka, puis deux fois très lentement.
— Allons-y, doucement : Dum tac tac doum tac dum tac tac doum tac dum tac tac doum tac.

…………

Donc rendez-vous à la page Cajun. Cherchez-la parmi les onglets.

Dans ce dossier tout sera expliqué : les dimensions, les bois , le mode opèratoire,...

Dans ce dossier tout sera expliqué : les dimensions, les bois , le mode opératoire,…

Voyez mes deux derniers jeux :

Les barres à bosses

Un autre point de vue

si l'on retire le couvercle on découvre des barres avec des bosses

Pour réussir ce casse-tête, il faut obtenir ceci : boîte fermée, toutes les pièces sont à l'intérieur

Les Danaïdes

On a compris le principe: une boule roule sur deux rails.lorsqu'elle arrive au niveau du trou à viser, on écarte les tiges de guidages, la boule tombe dans le trou (en principe!), elle passe chez l'adversaire. C'est à celui qui se débarassera le plus vite de ses boules.

On a compris le principe: une boule roule sur deux rails. Lorsqu’elle arrive au niveau du trou à viser, on écarte les tiges de guidages, la boule tombe dans le trou (en principe!), elle passe chez l’adversaire. C’est à celui qui se débarrassera le plus vite de ses boules.

 

J’ai succombé au charme de la harpe

Tout commence par un dessin

Tout commence par un dessin

La harpe, instrument mélodique d’une réelle beauté, manquait à mon répertoire de luthier désireux de visiter ces instruments déclencheurs d’émotions.
Après un an de recherche, d’échanges, d’analyse (sur la durée plus exactement d’un an car je travaille au coup par coup selon mes humeurs, mes disponibilités, mes urgences), j’ai effectué le dessin du prototype. Je n’entreprends jamais une réalisation sans avoir établi un plan à l’échelle 1 le plus rigoureux possible mais minimal.
Le plan en 2D m’est d’une grande utilité, incontournable, plus que le 3D auquel je fais appel essentiellement pour des raisons pédagogiques (la rédaction de mes livres par exemple, ou pour argumenter lors de mes stages).
Je ne fabrique jamais rien sans avoir au préalable dessiner l’objet convoité. Même pour une simple boîte parallélépipédique, je fais un dessin.
Faire un dessin avant toute chose c’est déjà parcourir le chemin de la réalisation pratique. Et quel régal ce passage de la pensée au réel !
Pour moi, ancien professeur de constructions mécaniques et titulaire de plusieurs CAP, rien de plus normal que cette démarche.
Un an de bonnes cogitations et trois semaines d’atelier m’ont permis de réaliser mon prototype de harpe celtique.
La suite du projet ?
Comme pour tous mes instruments fabriqués jusqu’alors ma démarche est la suivante :
• A partir du prototype je fabrique deux instruments.
• Je confie ces instruments à des musiciens engagés, voire professionnels
• En retour je tiens compte de leurs observations : sensibilité du jeu, stabilité de l’accordage, justesse, qualité du timbre, maintenance, solidité, ergonomie (poids, contacts physiques,…)
• Nouvelle fabrication, nouveau plan
• Ecriture de l’ouvrage : « Fabriquer soi-même »

Voici donc le prototype. Est-il en harmonie avec le plan ?

C'est le commencement d'une nouvelle aventure

C’est le commencement d’une nouvelle aventure

Depuis mon atelier je jouis d’une vue d’une réelle beauté. Ici l’arrière plan est écrasé sous la lumière.

La Grande Moucherolle , 2200m, vue depuis mon atelier

La Grande Moucherolle, 2200m, vue depuis mon atelier

Ma situation dans le Vercors, à 45 minutes de Grenoble, favorise mon travail de romancier. Chaque jour je mesure la chance que j’ai de vivre dans un tel cadre de paix.

Ma récente production

C’est fait ! J’ai écrit le scénario. Je cherche un producteur/réalisateur.

scan scénario couvscan scénario synopsis

 

My college has reached the summit
Synopsis
Pascal, a PE teacher, has a fervent desire for his class of underperforming students to build self-confidence, and have a successful future. As part of this ambition he is going to train them to climb, and reach, the summit of the Nevado Kopa mountain (6200m) in Peru.
As for Michel, the Engineering teacher, his aim is to help these same students, who have little academic ambition, discover the joys of creativity. In his club, they will design and build a chair lift for disabled users in swimming pools.
This book clearly shows teenagers building their self-belief, through extra-curricular activities. The two closely intertwined, real life stories from the author, are rich in humanitarian values.

Bonjour cher visiteur,

Merci, merci. Cela me fait chaud au coeur de recevoir vos paroles d’encouragements et tant de mots sympathiques provenant du monde entier.

Internet pourrait  être ce lien d’humanité en lequel nous rêvons tous.

Dans la rubrique DECOUVRIR, je vous emmène régulièrement en balade dans mon univers de luthier. Vous pouvez y trouver place si vous êtes minutieux, si vous aimez l’arbre, le bois, ses mystères, sa générosité. Si vous aimez le bois, il vous rendra cet amour.

Avec les ouvrages de lutherie que je vous propose vous allez pouvoir fabriquer vous-mêmes vos propres instruments de musique. Un rêve enfin accessible.

La matière va vous parler, vous dire tout le bien qu’elle pense de vous si votre exécution est d’un bon niveau.

Au fil des ans, ma vie faite d’aventures et de passions m’a porté à écrire une dizaine de livres techniques traitant les sujets suivants :

  • Le psaltérionChevalet
  • L’épinette
  • La vielle à roue
  • Le dulcimer (hammer dulcimer)
  • L’orgue de barbarie

Mes romans sont dans la même orientation. On pourrait parler de récits issus en partie de mes aventures vécues dans les univers de la danse et de la musique traditionnelles, de l’artisanat d’art dévoilant grandeur et émotion ; sans oublier l’incroyable impact sur l’homme de ces montagnes qui nous entourent, ici, à Grenoble.

c'est tentant, n'est-ce pas ?

C’est tentant, n’est-ce pas ?

Un jour, dans un festival de musique, une vielle à roue s’est imposée à moi. Toutes ces cordes, chanterelles au timbre unique, bourdons mystérieux, chien crépitant. Bouleversante rencontre.

– C’est impossible à fabriquer, me suis-je dit, donc je le ferai ! –

Ce nombre peut changer votre vie !

Ce nombre peut changer votre vie !

Tout est parti de là.

J’ai le sentiment d’avoir touché le « secret » de cet instrument. Mais il ne faut pas se tromper, mon long cheminement parsemé de joies, je le dois à l’Enseignement technique. A l’école je dis ma reconnaissance.

Qui veut tourner le volant de l'orgue de barbarie ?

Qui veut tourner le volant de l’orgue de barbarie ?

Puis à l’extérieur de ses murs j’ai découvert des outils qui m’ont permis de compléter ma caisse. Sur chacun d’eux je porte un regard admiratif. Et sur mon chemin, …des pèlerins, …des hommes qui vont au même endroit. Là-bas justement où sont les réponses, celles de la passion.

Demain je vous parlerai du noble métier de luthier, comme sont nobles tous les métiers que l’on désire exercer car ils ont en eux quelque chose qui nous bouleverse ou peut-être qu’ils nous font grandir ou alors qu’ils nous donnent une identité, …le sentiment d’être quelqu’un ?

En stage, c'est cool !

En stage, c’est cool !

Belle épinette. Pourquoi pas vous ?

Belle épinette. Pourquoi pas vous ?

 

Mon amour pour la poésie m’a poussé vers l’écriture et, celui de l’outil et du bois vers l’atelier.
La lutherie et l’écriture de romans sont deux arts merveilleux. Je les pratique avec bonheur et passion.

Mon parcours d’enseignant, d’abord en Constructions mécaniques puis en Lutherie m’a conduit à écrire des ouvrages proposant de « Fabriquer soi-même ».

Qu'est-ce que c'est ?

Qu’est-ce que c’est ?

Au-delà de l’acquisition de magnifiques instruments, on pourra satisfaire ce besoin d’œuvrer sur la noble matière bois et pour les plus jeunes, peut-être, de découvrir une orientation vers des métiers manuels où la réflexion et la culture générale et technique sont indispensables. Ou dire simplement : – C’est moi qui l’ai fait ! –

Les néophytes en lutherie devraient, selon mon avis, commencer par le « Psaltérion ». C’est un instrument, beau, simple, rapide à fabriquer et peu coûteux avec lequel on se fera plaisir. Il permet de poser pas mal de problèmes utiles par la suite : minutie constante dans l’exécution, découverte des fonctions des éléments d’un instrument à cordes, traitements des surfaces, installation des cordes et accordage.

Est-ce qu'on va arriver à terminer cet orgue ?

Est-ce qu’on va arriver à terminer cet orgue ?

Les débutants en travail manuel pourront commencer l’activité par le « Psaltérion simplifié » ou par l’ « Epinette mipi ». Les débits sous forme de kit ou préparés par son proche menuisier éviteront l’emploi de machines spéciales.
Les difficultés d’exécution de chaque ouvrage sont proposées selon 4 niveaux :
Niveau 1 : facile ; Niveau 2 : moyen, nécessite de savoir travailler le bois ; Niveau 3 : Difficile, nécessite expérience et machines à bois ; Niveau 4 : Très difficile
Avec mes ouvrages vous êtes constamment tenu par la main parce que je ne conçois pas l’échec.

Jeux en bois

Avec ce 3e volet « Jeux en bois », je veux toucher le cœur de l’homme, l’emmener sur ce versant où rien n’est important, que le rire et son partage.

Voilà, le dulcimer, descendant du cymbalum

Voilà, le dulcimer, descendant du cymbalum

Je les présente afin de donner des idées de réalisations simples et utiles (car le jeu possède une dimension humaine donc il est utile)
Ils sont idéaux pour mettre de l’ambiance lors de réunions familiales et les enfants s’en donnent à cœur joie. On peut aussi les utiliser dans les kermesses.
Beaucoup sont de ma conception.
Au fil du temps la liste va s’allonger.

Je reste à votre disposition pour répondre à vos demandes, par mail de préférence

Michel Pignol

Faire danser, c'est le pied !

Faire danser, c’est le pied !

 

Trop forts mes lecteurs !

Trop forts mes lecteurs !

Et puis un autre

Et puis un autre

Encore un autre

Encore un autre lecteur

 

Marqueterie, tournerie, incrustations, ...

Marqueterie, tournerie, incrustations, …

Publié dans Non classé | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 205 commentaires