Parcours du combattant

Le point d'arrivée

Le point d’arrivée

Le parcours du combattant est un jeu de self-contrôle, jugé très difficile.

Le concept : une boule évolue librement sur une surface plane et peut tomber dans le vide à tous moments.

La boule part d’une extrémité pour atteindre l’autre sans tomber dans le vide.

Comment tenir le jeu

Comment tenir le jeu

Le parcours de la boule.

Le parcours de la boule.

Il faut constamment maîtriser les mouvements de la boule, ne jamais la laisser prendre de la vitesse.

On tient la planchette par-dessous, par les deux manetons prévus à cet effet, mais il n’y a pas d’obligations, elle peut être saisie n’importe comment, voir être appuyée contre soi.

Le jeu ici mesure 1,30 m de long. On peut inventer des obstacles et des difficultés à loisir.

Le départ

Le départ

Au bord du précipice

Le point fort du circuit (tout en haut) se situe au niveau du passage au dessus du vide. Le chemin mesure 17 mm de large, pour une boule de rayon 15 mm, un régal !

Que d'obstacles à franchir !

Que d’obstacles à franchir !

Le joueur sait ce qu'il doit faire

Le joueur sait ce qu’il doit faire

La boule de diamètre 30 mm est en bois. Plus elle est abîmée plus le parcours s’avère difficile. Aussi éviter d’utiliser des boules, genre pétanque, qui sont recouvertes d’une couche de peinture, elles s’écaillent à chaque chute.

Pas de brevet sur ce jeu. Servez-vous librement. Facile à fabriquer.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.